Sélection du mode de prise de vue.


La plupart des appareils photos sont équipés d’une molette de réglage du mode de prise de vue.  Les principaux modes que cette molette permet de sélectionner sont :

  • – Mode automatique (Auto).
  • – Mode manuel (M).
  • – Mode de priorité à l’ouverture (A pour Apperture).
  • – Mode de priorité à la vitesse (S pour Speed).
  • – Les modes scènes (SCN).

Les annotations sur la molette de réglage du mode de prise de vue peuvent différer d’une marque d’appareil à l’autre mais le principe reste le même.  Pour retrouver les repères applicables pour votre appareil, je vous invite à vous référer à votre manuel.

Molette de réglage du monde de prise de vue d'un Sony Alpha 99

Le mode de prise de vue automatique.

Ce mode de prise de vue est de loin le plus facile à expliquer.
L’appareil photo décide de tout!  Evidemment, si c’est lui qui décide, il ne fera pas forcément ce que vous voudriez qu’il fasse.

En fait, l’appareil va essayer de rester dans des vitesses moyennes avec une ouverture moyenne. Si les conditions de luminosité le permettent, il augmentera la vitesse et réduira l’ouverture du diaphragme pour gagner en profondeur de champs.
Se mode se prète assez bien à tous types de photos mais dans certains cas, l’appareil se fait piéger.  Personellement, je ne l’utilise JAMAIS.

Le mode de prise de vue manuel.

Ce mode est également très simple à expliquer.  Contrairement au mode de prise de vue automatique, en mode manuel, c’est le photographe qui doit tout régler à l’exception de la sensibilité ISO mais, nous y reviendrons après avoir évoqué tous les modes de prise de vue.

Vous devez donc régler et le temps de pause et l’ouverture du diaphragme.  Pour ce faire, vous utiliserez les deux molettes situées sur la partie gauche de votre appareil (une sur la face avant et une sur la face arrière).  Chaque molette ajuste un de ces deux paramètres.

Le mode de prise de vue avec priorité à l’ouverture.

diaphragme appareil photo Ce mode de prise de vue implique que vous fixiez l’ouverture du diaphragme (à l’aide d’une des deux molettes citées dans la description du mode manuel).Bien me direz-vous mais, … qu’est-ce que l’ouverture du diaphragme?  Et bien, c’est « la taille du trou » par lequel la lumière entre dans l’appareil photo.Plus ce « trou » est petit et moins il passe de lumière.
Inversement, plus il est grand et plus il passe de lumière.Votre appareil vous indique l’ouverture du diaphragme sous la forme d’un chiffre qui doit être lu comme le diviseur d’une fraction. 4 signifie 1/4.  1/4 de l’ouverture maximum théorique.  Donc, plus ce chiffre est petit et plus l’ouverture est grande et donc plus le capteur (ou le film pour ceux qui en ont encore) reçoit de lumière.

Je ne vais pas vous em… avec de la physique donc, je vais faire l’impasse sur l’explication du pourquoi.  Retenez ceci : Plus l’ouverture du diaphragme est petite (donc le chiffre élevé) et plus la profondeur de champs est importante.
Donc, plus l’image est nette sur une longue distance.  Par
contre, désavantage, comme le « trou » est petit, il passe moins de lumière et donc, il faut augmenter le temps de pause.  Bien entendu, dans ce mode, l’appareil le fera pour vous.

Pour commencer, utilisez ce mode pour des paysages avec une petite ouverture (un chiffre élevé d’au moins 16) et pour des portraits avec un chiffre plus bas (maximum 11).

Le mode de prise de vue avec priorité à la vitesse.

Ce mode de prise de vue est l’inverse du monde de priorité à l’ouverture.  Vous fixez la vitesse d’obturation et
l’appareil calcule l’ouverture qui garanti une bonne exposition de la photo.On utilise généralement ce mode de prise de vue dans deux situations.

  • – Si le sujet à photographier se déplace rapidement, afin d’avoir une image nette.
    Dans le cas d’un cheval au galop, on n’a d’autre choix que de fixer la vitesse (par exemple à 1/250e de seconde voir moins en fonction de la distance avec le cheval, de la focale utilisée, de la direction que prend le cheval).
  • – Si on désire créer un flou artistique.
    C’est par exemple le cas pour photographier une cascade et obtenir des filés dans l’eau.  Dans ce cas, on force un pose longue (parfois très longue mais alors, prévoyez un pied).  Ce fut par exemple le cas pour la photo ci-contre qui donne un effet beaucoup plus doux à la chutte d’eau.
cascade en pose longue

Les modes scènes.

Je ne vais pas m’étendre sur ces modes de prise de vue et ce, pour deux raisons:

  • – Il y en a autant que d’appareils photos.
  • – Ce ne sont jamais que des variantes du mode automatique mais en présisant à l’appareil ce qu’il voit.

Un mode scène « sport » dit à l’appareil qu’il doit forcer sur la vitesse d’obturation quitte à sacrifier l’ouverture.  Inversement, un mode « portrait » dit à l’appareil qu’il doit utiliser une grande ouverture (pour réduire la profondeur de champs et donc isoler le sujet du fond) quitte à
avoir une vitesse d’obturation élevée.

Pour tous les modes scènes, voyez donc le manuel de votre appareil.

A suivre …

Pour illustrer ce que je viens de vous expliquer, je vais maintenant prendre mon appareil et prendre quelques clichés en variant la vitesse et l’ouverture.

A bientôt pour un nouvel article.

Si vous avez aimé  celui-ci, faites le savoir.  Les boutons ronds sur le bord gauche du site sont faits pour cela. PARTAGEZ!

Par avance, Merci pour votre soutien.

Summary
Article Name
Formation en photographie: Les modes de prise de vue.
Description
Aperçu des modes de prise de vue suivants : automatique, manuel, priorité à l'ouverture, priorité à la vitesse, mode scène.
Author
Publisher Name
Delhez Art - Waremme - Sites Internet et Photographie