Mesure de la lumière et sensibilité du capteur

Mesure de la lumière

Cet article traite de deux autres éléments qui influencent l’exposition:

  • – Le mode de mesure de la lumière,
  • – La sensibilité du capteur.

Dans un article précédent, j’ai abordé l’impact de l’ouverture du diaphragme et la vitesse d’obturation sur l’exposition d’une photo.

Mode de mesure de la lumière.

Les différents modes.

Tous les appareils photos disposent de trois modes de mesure de la lumière.

  • – Le mode « spot »,
  • – Le mode « pondéré central »,
  • – Le mode multizones.

En fonction du mode choisi, l’appareil déterminera ce qu’il considère comme l’exposition correcte en tenant compte d’une partie de l’image plus ou moins grande.

Mesure Spot de la lumière En mode « spot », l’appareil photo ne tient compte que d’une très petite zone au centre de l’image.

Sur la photo ci-contre, on voit que cette zone n’est pas au centre de l’image.  Nous verrons plus tard comment effectuer une telle mesure.

On constate que, ayant correctement exposé les bouteilles, l’appareil a sur-exposé l’arrière plan.

Mesure de la lumière pondérée centrale En mode « pondéré central », l’appareil photo prend en considération une zone plus large de l’image.  Il donne cependant plus d’importance à ce qui se trouve le plus au centre de l’image.
Mesure de la lumière multizône En mode « mulizone », l’appareil prend l’ensemble de l’image en considération et tente d’obtenir une exposition correcte pour toute l’image.

(Images : Nikon DSLR Camera Basics)

Ce réglage est toujours disponibles par le biais du bouton « Fn » (Fonction) de votre appareil et parfois, un bouton spécial est prévu à cet effet.

Quel mode utiliser?

Vous devez utiliser le mode de mesure de la lumière qui convient le mieux à la photo que vous voulez réaliser.  C’est une réponse de Normand, certes.  C’est vous qui voyez s’il y a de grands contrastes de lumière dans votre scène.  C’est aussi vous qui savez ce que vous voulez mettre en évidence.  C’est donc à vous de savoir tout en ayant en mémoire l’effet que votre choix aura sur le résultat.
Cependant, voiçi un moyen de procéder qui marche très souvent :

  • – Vous réglez votre appareil sur un mode de mesure de la lumière en « pondéré central ».
  • – Vous faites la mise au point sur le sujet en enfonçant le déclencheur à mi-course.  A ce stade, vous ne prenez pas encore la photo mais l’appareil fait ses calculs.
  • – Vous gardez la pression sur le déclencheur et le conservez à mi-course.  Dans le même temps, vous corrigez le cadrage de votre photo.
  • – Vous enfoncez le déclencheur à fond et prenez la photo.

Vous aurez fait vos mesures sur le sujet qui vous intéresse.  Il sera correctement exposé et, il ne sera pas au centre de l’image ce qui est plus agréable à l’oeuil.  Maintenant, vous avez votre réponse à propos de la bouteille en mode « spot » 😉

Attention que ce « truc » ne fonctionne que si l’autofocus n’est pas en mode continu.  Mais, les réglages en rapport avec l’autofocus, c’est pour un autre article.  Veillez donc d’être en mode « scène ».

La sensibilité du capteur.

La sensibilité d’un capteur numérique se mesure en ISO, comme pour les films argentiques d’antan.  Dieu merci, il n’y a plus besoin de changer de film pour modifier la sensibilité du capteur.  Presser un bouton suffit.

La sensibilité « normale » d’un capteur est de 100 ISO.  On peut cependant la modifier (ou l’appareil la modifie de lui-même) en doublant à chanque fois cette valeur.  On passe donc par 100, 200, 400, 800, 1600, … A chaque fois, on double la sensibilité de l’appareil.  A chaque fois qu’on double la sensibilité, on peut soit :

  • – augmenter la vitesse d’une unité (par exemple, passer de 1/60e de seconde à 1/125e)
  • – augmenter la profondeur de champs d’une unité en fermant l’ouverture du diaphragme (par exemple, passer de f 8 à f 11).

A vous de choisir ce que vous faites de cette sensibilité supplémentaire.

Attention cependant qu’en augmentant la sensibilité du capteur, vous dégradez la qualité de la photo en introduisant du bruit dans l’image.  Non, il n’y a pas de son sur une photo.  Le bruit en question, ce sont des « crasses », des défauts.

Donc, même si cette fonction semble miraculeuse, ne vous y fiez pas trop.

Ci dessous, une photo prise à 100 ISO et la même à 6400 ISO.  Ce n’est pas la même qualité.

Sensibilité 100 ISO

Image à 100 ISO

Sensibilité 6400 ISO

Même image à 6400 ISO

Le réglage de sur/sous -exposition.

Votre appareil dispose d’un bouton marqué +/-.  Ce bouton, permet de corriger l’exposition calculée par l’appareil.  Vous l’obligez à sur-exposer ou à sous-exposer par rapport à ce qu’il a calculé.
Cette correction que vous lui imposez est une valeur fixe.  C’est une différence par rapport à ce que l’appareil calcule.

Si vous aimez des photos fort claires, vous forcerez +0,5 par exemple.

Ce réglage n’est pas souvent utile sauf, pour un coucher de soleil (qui nécessite une sous-exposition pour faire ressortir le rouge du ciel), pour un feu d’artifice, … Ce réglage doit être manié en connaissance de cause donc, je comptes bien en parler dans des articles « artistiques ».
Pour l’instant, vous savez qu’il existe et … « touches pas ça p’tit … ».  Sauf si vous voulez expérimenter mais, n’oubliez pas de le remettre à sa valeur par défaut après vos expériences.

Summary
Mesure de la lumière et sensibilité du capteur
Article Name
Mesure de la lumière et sensibilité du capteur
Description
Influence du mode de mesure de la lumière (spot, pondéré central, multizone) et de la sensibilité du capteur (ISO) sur l'exposition d'une photo.
Author
Publisher Name
http://CreationDeSiteInternet.be